Contact Plan du site

Heidi

Illustration de Heidi et de son grand-père fumant la pipe devant le chaletLe premier recueil de Heidi parait en 1880. Fort d'un immense succès, il sera suivi de Heidi grandit en 1881. Son auteur, Johanna Spyri, est alors âgée de 53 ans.

Le prénom de Heidi n'existait pas avant que le roman paraisse. Il s'agit d'une invention de l'auteur qui explique son étymologie par la contraction du prénom de la maman de Heidi: Adélaïde.

Née au village de Dörfli, Heidi est orpheline. Son père Tobias, un charpentier, est mort écrasé par une poutre. Sa maman décède de chagrin quelques mois plus tard. Heidi est alors confiée à sa tante Odette, la sœur de sa mère, et passe la première partie de son enfance à Bad Ragaz, une petite ville thermale des Grisons, où elle est élevée jusqu'à l'âge de quatre ans.

Au début du livre, Heidi quitte Bad Ragaz avec la tante Odette (qui a trouvé un emploi à Francfort) pour se rendre chez le grand-père sur l'Alpe.

L'oncle de l'alpage

Beaucoup de lecteurs se demandent pourquoi la tante Odette appelle le grand-père "Mon oncle" alors qu'il s'agirait a priori de son père. En fait le Grand-père a eu un fils, Tobias, qui a épousé Adélaïde, la sœur d'Odette. Adélaïde a ensuite eu une fille, Heidi. Le grand-père n'a donc aucun lien de parenté direct avec Odette. Il s'agit simplement du beau-père de sa sœur. Quand à son surnom "Mon oncle" l'explication est donnée par Odette elle-même dans le roman: "Comme la grand-mère de mère était la sœur de sa grand-mère (à l'oncle), nous n'avons pas renié les liens de parenté. C'est pourquoi nous l'appelons l'oncle, et comme nous sommes parents par mon père avec presque toutes les familles de la région, tout le monde l'appelle l'oncle; depuis qu'il s'est retiré là-haut, sur l'alpage, on l'appelle l'oncle de l'alpage. Voilà!".

Le pays de Heidi

Si l'histoire de Heidi se passe à Maienfeld ce n'est pas un hasard. Johanna Spyri a passé de nombreux séjours là-bas ainsi qu'à Bad Ragaz, une ville toute proche de Maienfeld, pour y faire des cures avec son fils malade. Dépressive, Johanna Spyri a sans doute trouvé dans l'écriture de Heidi un échappatoire. La pureté des Alpes, la relation entre le grand-père et sa petite fille ont ému l'auteur bien avant son public...

La vie montagnarde au 19e siècle

Heidi est une œuvre qui idéalise fortement la vie dans les Alpes. La condition des enfants à la fin du 19e siècle était loin d'être aussi agréable que celle de Heidi. La majorité travaillait très dur et dès leur plus jeune âge. L'école était une exception.

Produits dérivés

En presque un siècle et demi d'existence, Heidi a fait l'objet de nombreuses publications en livres, BD, disques, CD, DVD... Son joli minois a été décliné sur un multitude d'objets de plus ou moins bon goût.

Objets dérivés utilisant l'image de Heidi