Contact Plan du site

Stefan Arpagaus se souvient...

Le petit chevrier

Les chèvres qui ont servi pour le tournage appartenaient à son papa et à un paysan de la région. Il avait l'habitude de s'en occuper, ce qui a facilité les choses pendant le tournage.


Photo automnale du village de Grevasalvas avec vue plongeante sur le lac de SilsLapsus révélateur

Dans une scène, Stefan devait dire:

"Auf die Mädchen kann mann sich nicht verlassen!" (On ne peut pas faire confiance aux filles.)

Et au lieu de cela, il a dit:

"Auf die Mädchen kann mann nicht verzichten!" (On ne peut pas se passer des filles).

Ce qui a fait rire toute l'équipe de tournage.


Têtu comme Peter

Une fois le tournage en Engadine (près du Col de la Bernina) terminé, l'équipe a invité Stefan à venir suivre la fin du tournage qui se déroulait à Francfort. Stefan était très content de pouvoir partir à l'étranger et de visiter Francfort.

Avant de partir, un membre de l'équipe lui dit en plaisantant: "Si tu viens avec nous, tu dois porter ta valise!"

Stefan répond: "Pas question!"

Le technicien lui dit (toujours en plaisantant): Si tu ne portes pas ta valises, tu ne viens pas!"

et Stefan de répondre fâché: "Bon, alors je ne viens pas!"...

...et il n'est pas allé à Francfort, malgré le fait qu'on lui dise que c'était pour rire et les plates excuses du plaisantin.


Doublage en Schwiizerdütsch

Il est le seul acteur à avoir fait le tournage en allemand et la version doublée en suisse-allemand.


Photo automnale du village de Grevasalvas avec vue plongeante sur le lac de SilsUn grand-père trop grand

René Deltgen (le grand-père) se tapait toujours la tête en entrant dans son chalet. Un jour il a coupé la poutre pour pouvoir entrer sans se blesser. Le problème est que des scènes du chalet avaient déjà été tournées et que d'autres devaient l'être.

La production a donc dû rebâtir l'entrée du chalet à l'identique pour que les prises soient synchros.